Une avancé pour la lutte contre la tauromachie

Procès à Genève contre la tauromachie devant la Cour Internationale de Justice des Droits de l’Animal

Le 23 juin se déroulera à Genève au C.I.C.G. (Centre International de Conférences de Genève) devant la Cour des Droits de l’Animal, sous la présidence de Franz Weber, le procès contre les principaux responsables de la tauromachie en Espagne, au Portugal et en France. Il est reproché aux accusés de vouloir maintenir en vie la pratique barbare et surannée de la corrida (rejetée par la majorité des citoyennes et citoyens des pays concernés) et l’instaurer en tant qu’héritage culturel en Union Européenne. Il leur est reproché d’admettre la torture et la mise à mort de créatures sensibles comme une distraction publique et de bafouer ainsi la dignité humaine.

À Nicolas Sarkozy et François Fillon, il est reproché de violer la législation de leur pays en laissant s’implanter la corrida dans des localités françaises ne pouvant se réclamer d’aucune « tradition tauromachique ». Les deux magistrats sont également accusés, tout comme le Président du Gouvernement espagnol, M. José-Louis Rodriguez Zapatero, de laisser s’établir et de subventionner sur leurs territoires respectifs des écoles de tauromachie où l’on enseigne à des enfants et adolescents la violence, la perfidie et la cruauté envers les plus faibles.

M. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne est accusé d’avoir créé, pendant son mandat de Premier Ministre du Portugal, les bases légales de la mise à mort de taureaux, rejetant ainsi son pays en arrière de 80 ans en matière de protection animale. 

Parmi les principaux accusés figurent également, et pour la première fois dans une audience publique contre les corridas, les milieux directement impliqués dans la tauromachie espagnole :

- la Fédération nationale des écoles de tauromachie
- l’Union des fédérations d’éleveurs de taureaux de combat
- l’Union nationale des organisateurs et promoteurs de spectacles tauromachiques
- l’Union professionnelle des matadors

Les trois Unions en particulier sont accusées de publicité trompeuse au travers d’une exposition glorifiant la corrida, manifestation qui se déroule actuellement (4 et 5 juin 08) à Bruxelles au Parlement Européen dans le but de faire reconnaître la tauromachie comme tradition et culture européennes et héritage universel.

L’accusation est assurée pour la France par le Comité Radicalement Anti Corrida (C.R.A.C.) pour l’Espagne par la Fundacion Altarriba, pour le Portugal par l’Association ANIMAL, soutenus par plus de 50 organisations coplaignantes venant de toute l’Europe.  Dans le cadre de ce procès, Caroline LANTY, Présidente Nationale de la SPA, officiera en tant que Procureur Général.

La traduction simultanée est assurée en français, allemand, anglais et espagnol.

Montreux, 4 juin 2008                                                                    FONDATION FRANZ WEBER

4 commentaires à “Une avancé pour la lutte contre la tauromachie”


  1. 0 lili 12 août 2008 à 15:59

    Bonjour
    et Bravo!

    il faut se battre pour que cesse la souffrance.
    je viens de m’installer dans les landes avec mon petit garçon, mes 5 chiens, 9 chats, 4 chevaux… Et pas plus tard qu’avant hier des vacanciers me parlent du spectacle de la veille… Tauromachie à Parentis!
    je croyais depuis le temps… Que nous avions fait un pas dans le respect de cet animal, qu’il était protégé. Je savais qu’il y avait encore des élevages pour en faire des saucissons… Et j’en passe.
    durant 2heures de spectacle, ils ont massacré 6 taureaux! les meurtriers ont eu du mal à les -piquer- les pauvres bêtes hurlaient! la foule applaudissait!
    ça ne peut plus continuer, le stress de l’animal, la violence qu’il endure… qui sommes-nous ? comment au fil des années ne sommes nous pas devenus respectueux, comment au fil des années nous ne sommes pas parvenus à faire ce pas en avant. Le nom HUMAIN est tellement laid.
    tant que l’humain ne comprendra pas que nous sommes locataires de cette mère-nature- cette mère nous reprendra tout.
    les meurtriers sont dans l’arène certes, dans les tribunes et au gouvernement.
    je suis dégoûtée.
    valéria

  2. 1 BOTTO 18 août 2008 à 13:52

    Je suis entièrement d’accord avec les déclarations de « Valéria »….je suis complètement écoeurée de ces hommes qui paradent en habit de lumière avec des airs de conquistador…dont la seule gloire et d’être face à face avec une pauvre bête complètement affaibli par les picadors qui n’ont pas de quoi être fières d’eux-même…les toréros s’ils avaient le cran de lutter jusqu’au bout face à un taureau en pleine possession de sa force, pourraient alors se considérer comme « des hommes »…et il ne devrait pas y avoir de mise à mort…c’est tellement amusant de voir les vachettes d’interville. Oui le nom « humain » est totalement laid..au fil des années non seulement il n’y a plus de respect pour rien ni personne, mais il n’y a que barbarie envers toute les bêtes domestiques ou sauvages…ces gros riches américains qui se font un plaisir de tuer des lions en cage…on devrait faire à certain ce qu’ils font aux animaux….je suis dans un grand dégoût et un écoeurement total

  3. 2 martinez 26 juin 2009 à 15:01

    il ya des humains dans le monde qui meurt dans d’horribles souffrances, les pires injustices sont créer.
    alors lachez-nous avec la tauromachie !!
    c’est un spectacle grand et puissant qui remonte au x plus anciens spectacles de nos origines !!
    A tous les C… qui s’insurgent aujourd’hui face à ce spectacle, qu’ils commencent par s’imprégner des traditions, qu’ils s’informent sur le travail d’un élévage de taureaux. qu’ils visitent ensuite la sauvagerie d’un abbatoirs à bestiaux !!
    qu’ils arrêtent de ralentir sur l’autouroute pour déceler les moindres détails d’un accidents meurtriers

    et par dessus tout qu’ils ne nous cassent plus les C… avec les interdits

  4. 3 spartacus 30 déc 2011 à 18:41

    la corrida ces une course de tauro au cor du quel le tauro de combat est mise a mort ces course de tauro on lieu dans une partie de l amerique du sud du nord et du centre de l amerique ex mexique venesuela en espagne sauf en catalogne et au ile canarie il est aussi pratique dans le sud de la france au niveau juridique en france il n est l egale que dans 4 departement il est le sujet d un desintere croisan partou ou la corrida se pratique le 1 motif invoque est la tradition en france et au portugale et les pays d amerique se n ait pas valable puisque sa a ete importe d espagne la catalogne et les iles canaries et des proposition sont a l etude en galicie au asturie 2 arguments la conservation des especes le tauro de combat est une espece cree par l homme donc en cas de disparition sa naura auquin impacte sur l ecosisteme 3 argument economique il ne represente pas une pars importante du budjet nationale l annimal ne soufre pas les veterinaire sont categorique le meme systeme nerveux que l homme durant tous la dure du spectacle de la course ou du concour
    le tauro soufre le martyre sertin boucher constate meme que le tauro n est pas mort au moment ou il arrive a la bouchrit 4 argument la tradition en espagne ses considere comme une traditionpar ceu qui pratique cet bouchrit chez les roms ses une tradition de marie leurs filles tres jeunes ses une tradition chez les musulman de faire porter une burqua a leur femmes se la n en font pas pour autent des pratique aprecie et ses illegales dans sertin pays la lutte contre la corrida est engage depuis des siecleet nous ne lacheron pas nous ne nous rendrons pas 2 issue la victoire ou la mort vive la liberte

Laisser un commentaire



amicalelaiquebouee |
agapeprotectionchevaux |
La CFTC à l'Ucanss - Notre... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Association VHMA
| merselkebir1940
| cecarrefourbeaucaire