Archives pour mai 2008



PETITION contre la cruauté envers les Galgos et Podencos en Espagne

Stop the physical and mental cruelty against Galgos and Podencos in Spain

Petition sur le site « Care 2″ créer par « SOS Levriers ».

Il faut obtenir 25000 signatures pour rendre la pétition valide.

Traduction du texte:

Nos buts : 1-que Galgos, Podencos et d’autres races de chasser des chiens ne peut plus subir la cruauté physique et mentale qui est infligée sur eux comme « une tradition » en Espagne.

       2 – cela tous ces chiens peut vivre avec la dignité dans leur pays propre.

       3 – que le numéro(nombre) de sauvetages internationaux puisse finalement diminuer.

Par cette pétition internationale à être envoyée au leader du gouvernement espagnol Jose Luis Zapatero, nous demandons :
- que les lois existantes comme le Nucleo Zoologico (le permis exigé pour garder plus de 5 chiens dans des niches appropriées et dans la surveillance vétérinaire) être respecté pour maintenir(entretenir) le Galgos, Podencos et d’autres races de chien dans des bonnes conditions sanitaires.

- que c’être obligatoire, conformément à une nouvelle loi, pour chaque propriétaire d’un chien de chasse pour vacciner son chien (en plus du microébrèchement ou le tatouage, qui est déjà obligatoire) pour obtenir un permis de chasse annuel.

- que c’être obligatoire pour chaque propriétaire d’un chien de chasse pour avoir sa carte de vaccination à jour dog%u2019s avec lui à tout moment pendant la saison de la chasse.

-Ce chaque Galguero attrapé avec un chien qui est dans la mauvaise condition physique ou mentale être sévèrement puni avec une peine de prison, c’est déjà en place, mais est rarement appliqué. Depuis sa réforme il y a deux ans, le Code pénal espagnol envisage déjà la cruauté aux animaux d’être un délit (jusqu’à cela on l’a juste considéré d’être un méfait). La phrase(sentence) imposée pour le délit est une excellente avec 3 mois à 1 an dans la prison, la sévérité de la pénalité dépend du juge, mais en Espagne une personne que l’on donne une phrase(sentence) de moins qu’un an et qui n’a aucune conviction(condamnations) antérieure n’ira pas à la prison pour un premier délit.

Cette n’importe quelle aide d’une autorité d’état (Seprona, Guardia Civil) ou une source vétérinaire qui viole ces principes être sanctionné par une suspension ou une interdiction de la réalisation.

Kathi Backes et Romain Evelyne, Président et Secrétaire de SOS Levriers

A ce jour 916 signatures.Ce n’est pas asser!

Lien de la pétition:

http://www.thepetitionsite.com/1/stop-the-physical-and-mental-cruelty-against-galgos-and-podencos-in-spain.
N’hesiter pas a faire circuler.

Le maroc relance la chasse au levrier arabe

sloughis1.jpg

Meknes :

 Le Maroc veut redonner ses lettres de noblesse au « sloughi », le lévrier arabe surnommé par les habitants « El Horr » (le libre, l’authentique), en relançant la chasse traditionnelle qui fut interdite pendant plus de 40 ans.

« J’essaie d’organiser cet automne une grande chasse traditionnelle dans la région de Meknès (centre) avec des chevaux, des sloughis, des faucons et des archers munis de flèches en bois, comme à l’époque de mes aïeux », proclame Mohammed Soujaa, un ancien adjudant-chef de 58 ans, à la tête de l’Association nationale marocaine d’organisation de la chasse traditionnelle (ANMOCT).Il est très fier car le roi Mohammed VI s’est arrêté la semaine dernière à son stand au salon de l’agriculture pour l’encourager dans sa promotion du sloughi, en effet cette race n’est reconnue qu’au Maroc par la Fédération Cynologique Internationale (FCI), basée en Belgique.

Doté d’une grande vélocité, le sloughi mesure 70 cm de haut, sa peau, d’une finesse extrême, est recouverte par un poil court de couleur sable clair ou rouge, son museau est allongé, son encolure longue et souple.

« Nous avons réussi à convaincre le Haut commissariat des eaux et forêts que notre activité ne portait pas atteinte au gibier. Désormais nous pouvons chasser le renard et surtout le chacal, dont la chair a la réputation dans nos régions de posséder des vertus aphrodisiaques », confie Abderrahim El Baroudi, président du club marocain de sloughi et de la société centrale canine marocaine (SCCM), seule association arabe membre à part entière de la FCI.

La chasse à courre avait été autorisée lors du mandat français par un « dahir » (décret royal) de 1923.

Mais, en 1962, un arrêté du ministère marocain de l’Agriculture avait interdit la vénerie avec des sloughis, car avec des pointes de vitesse à 90 km/heure, il ne laissait aucune chance au gibier, explique à l’AFP M. Abdelaziz Fidali, chef de la division cynégétique du Haut commissariat.

Cette décision avait entraîné une raréfaction progressive de ce lévrier dont l’origine est difficile à déterminer, certains affirment qu’il est venu de Mésopotamie, d’autres d’Egypte ou du Yémen. En tout cas, ce lévrier arabe fut longtemps la fierté des chefs de tribus et le pacha de Marrakech, sous le protectorat français, en possédait plusieurs centaines. Le sloughi était le seul chien à pouvoir entrer dans les tentes des grands dignitaires.

« Pour préserver cette race, qui fait partie de notre patrimoine culturel, et après concertation » avec diverses organisations dont la Fédération royale de la chasse « le Haut commissaire a de nouveau autorisé cette chasse en 2004, par dérogation et pour des périodes limitées, dans certaines régions où il y a trop de renards ou de chacals », explique Mohamed Saïdi, ingénieur forestier au Haut Commissariat.

« Il faut permettre à cet animal de chasser, sinon il perdra son intelligence mais il faut aussi préserver le gibier. La mesure que nous avons prise devrait favoriser la croissance du nombre de sloughis dans les prochaines années », assure M. Saïdi.

Selon lui, il y a actuellement un millier de sloughis authentiques qui doivent obligatoirement être tatoués pour participer aux chasses. « Il y a eu trop de croisements et nous avons décidé de redonner ses lettres de noblesse à cet animal », précise-t-il.

« Nous n’avons pas de fusil: c’est une chasse à vue. Les rabatteurs avancent en ligne dans la forêt pour faire sortir les chacals et les renards. Quand ceux-ci passent à côté des sloughis, cachés à l’orée du bois, le chasseur lâche les chiens qui se lancent à la poursuite de leur proie », déclare M. Soujaa.

Cette année, cinq associations de chasseurs ont demandé des autorisations, d’octobre à février, une trentaine de chasses traditionnelles auront donc lieu dans les régions de Fès et Meknès (centre) et dans celles d’Agadir (sud) et d’El Ayoun (Sahara occidental).

AFP

Article de presse de eMarrakech,portail marocain d’actualités

http://www.emarrakech.info/index.php#mod_458963

Alors,quel devenir pour les sloughis?

Le malheur des galgos et podencos deviendra t’il celui des sloughis?

slouguis2.jpg188.jpg

Association L’APPEL DES LEVRIERS

 L’association  aide des refuges espagnols et font le lien entre l’espagne et la france pour les adoptions.

Il est possible d’être famille d’acceuil pour des chiens en urgence.

Galgos a l’adoption:

http://www.appel-des-levriers.com/Nos-Galgos-a-l-adoption_221701.html

Podenco a l’adoption:

http://www.appel-des-levriers.com/Nos-Podencos-l-adoption_221712.html

                                                                    Bonjour,

Je suis un lévrier espagnol ou Galgo, c’est  aristocratique ! ; Je suis obéissant, tranquille courageux et un appréciable compagnon.

       

                                     Et pourtant… dans mon pays…….

J’ai été le Chien de chasse préféré des grands d’Espagne, je suis devenu le souffre-douleur des galgueros (chasseurs avec des lévriers), une chose, pas un être vivant, une âme, une machine à courir, à chasser, à procréer…

Mon « maître », cet homme à qui j’obéis, à qui je suis fidèle et que…j’aime…, cet homme, ce matin,  m’a amené à la chasse aux lièvres avec moins d’attention encore qu’il n’apporterait à son fusil.

Je cours bien mais pas assez vite, j’ai eu froid cette nuit, et ce n’est pas le morceau de pain rassis qui m’a servi de repas qui va me donner l’énergie d’attraper ce satané lièvre, et puis mes escarres me font mal a force de dormir sur le cube en ciment qui me sert de prison.

J’ai couru vite, très vite… mais pas assez … il est sûr que je vais payer ma faute…..

Je sens la corde autour de mon cou qui serre et mes pattes arrière qui frôlent le sol. Je ne comprends pas ce qu’il me dit mais il rigole, je panique mais mon instinct de survie me fait me calmer … la mort va mettre du temps a me prendre …. Ce sera peut être le dernier combat de ma vie et c’est sûr, celui-là, je ne le gagnerait pas… mon maître a fait en sorte que je ne puisse y échapper …   le pont de l’arc en ciel n’est pas loin…     

Dommage, moi je n’ai pas eu le temps…   pas eu le temps d’une caresse, pas eu le temps d’être aimé ni de connaître la chaleur d’un foyer, un vrai…

Je n’ai eu que le temps d’espérer vivre la rumeur que porte le vent chez nous les galgos, il est, il parait une terre où les humains sont nos compagnons et non nos bourreaux

J’aurais aimé voir ces humains venir sans bruit, au nez et la barbe de mon gualguero, chercher ma compagne et nos petits qui pleuraient beaucoup dans la cage à côté, froide et sale, leur éviter toutes ces souffrances ; j’aurais aimé les entendre dire qu’en France, des « gentils » leurs donneraient beaucoup de soins, d’amour, des canapés, de la chaleur et de grosses gamelles… même au prix de ma vie.

Je sais et j’accepte d’être sacrifié mais, s’il vous plait, donnez une chance a mes enfants…

S’il vous plait donnez la chance à ma terre natale de bannir cette abomination, aidez-la à s’élever dans l’humanité car nous sommes vivants et nous voulons juste  vous aimer…

Faites vite, le temps presse. De là-haut, je vois encore beaucoup, beaucoup trop de mes frères qui souffrent.

L’APPEL DES LEVRIERS relate l’histoire de ce galgo… notre croisade contre cette ignominie, monnaie courante en Espagne, est de dénoncer le sort épouvantable de ces lévriers, de les sortir de cet enfer et de trouver des adoptants aimants en dehors de leur pays d’origine. C’est pourquoi l’association doit se rendre sur place pour organiser des sauvetages et soutenir les refuges espagnols. Lourde charge pour notre petit groupe de bénévoles mais tellement, tellement de conviction à vouloir les SAUVER. 

AIDEZ-NOUS À MENER NOTRE COMBAT, POUR EUX-!!!  

Si vous pouvez, ADOPTEZ un de ces amours de GALGO (tout âge) et PARLEZ-EN autour de vous…

Urgences 

 

CORAIL ET SES BEBES

Association L'APPEL DES LEVRIERS dans ASSOCIATION s
s dans ASSOCIATION

 

Corail est une galga âgée de 2 ans, maman de 7 magnifiques galguitos/galguitas de un mois. Bien qu’étant accueillie en famille, en espagne, le temps de sevrer ses petits, entourée d’amour, elle est encore très peureuse et a besoin d’une famille patiente et pleine de tendresse pour récupérer.

Nous ne connaissons pas encore l’histoire de Corail, mais dès que nous l’aurons, nous la rajouterons afin que vous sachiez ce qui lui est arrivée et comment elle s’est retrouvée à la rue avec ses petits..

Photos et contact sur le site

http://www.appel-des-levriers.com/Urgences_221717.html

 

 

 

 

 

 

 

12345


amicalelaiquebouee |
agapeprotectionchevaux |
La CFTC à l'Ucanss - Notre... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Association VHMA
| merselkebir1940
| cecarrefourbeaucaire