Lévrier Greyhound – Quand le 13h ne dit pas tout…

 Quand le 13h ne dit pas tout…

Le journal de 13h a diffusé ce jour un sujet sur les Lévriers de course à Londres.
On y mentionne la passion des Britanniques pour les courses, les bons soins dispensés par les éleveurs, le plaisir des Greys de courir… Mais rien sur les milliers de Greyhounds qui paient de leurs vies chaque années pour divertir les parieurs.

                                  racing.jpg

http://videos.tf1.fr/video/news/0,,3859444,00-rencontre-eleveurs-levriers-.html

Quelle belle façade !
Que de non-dits, d’omissions faciles et de refus de voir la triste réalité des cynodromes commerciaux en face… En pleine semaine du « Greyhound Awareness », ça sent un peu la provoc’… ou la stupidité, en tout cas c’est un bien piètre travail de journaliste que de ne pas, au moins, évoquer les mouvements toujours croissants de contestation et d’ignorer les voix de toute une frange du peuple Britannique qui, écoeuré par les scandales successifs dénoncés par la presse nationale, demande la fermeture de ces cynodromes.

Le 11 mai dernier le Times Online publiait un article incriminant les pratiques courantes des éleveurs Britanniques qui vendent à des laboratoires de rechercher leurs productions trop lentes pour les pistes (30 £ le Lévrier en bonne santé, dissécable à loisirs), et cèdent sans frais leurs vieux aux même bouchers sans scrupules.

En mars le même journal avait également levé le voile sur un traffic bien rôdé, éclaboussant le Royal Veterinary College.
 

2 commentaires à “Lévrier Greyhound – Quand le 13h ne dit pas tout…”


  1. 0 Barbara LEFRANC 2 juin 2008 à 16:36

    Merci de relayer ici le combat de ceux qui luttent chaque jour pour sauver des Lévreirs.

    Amicalement,

    Barbara -
    nazcablelievre@yahoo.fr

  2. 1 alex 28 juil 2009 à 10:37

    je possede moi même un levrier issu des cynodromes anglais et irlandais et quand j’ai vu ce reportage j’étais en colére car le reportage ne réflétait pas du tout la vie des greyhounds la-bas;
    je trouve qu’il y a eu un manque d’investigations ou alors des oublis volontaires de la part de tf1.En attendant je salut le travail de « lévriers en détresse » et autre association car cela m’a permis d’adopter un amour de greyhound, et a aucun moment je n’ai regretté mon choix. amicalement

Laisser un commentaire



amicalelaiquebouee |
agapeprotectionchevaux |
La CFTC à l'Ucanss - Notre... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Association VHMA
| merselkebir1940
| cecarrefourbeaucaire